Qualité

Le CCRMN s’est engagé dans une démarche qualité depuis juin 2018, date de la première enquête de satisfaction. Une petite équipe « qualité  » composée des 3 personnels du CCRMN, de Thierry Billard, son président, et de trois utilisatrices se réunit environ 2 fois par an pour recueillir les besoins et les avis des utilisateurs. Si vous voulez rejoindre ce petit groupe n’hésitez pas à nous contacter.

Nous avons découpé notre activité sous forme des processus qui feront l’objet du pilotage qualité : réalisation d’analyses, formation, pilotage, support et nous mettons en place petit à petit la documentation qualité qui est synthétisée ci-dessous sous forme de mind map (cliquer sur les + , – , et les chiffres en bout de lignes pour plier/déplier les branches.)

3ème enquête de satisfaction, juin 2021

Nos réponses à vos questions suite à notre dernière enquête qualité, juin 2021 :

  • Les délais ne sont pas clairs, ce serait bien de pouvoir avoir une idée de quand le résultat sera disponible une fois que celui-ci est programmé sur le passeur

L’heure prévue de passage des tubes est indiquée sur l’interface de gestion du passeur les le 300. Vous pouvez également visualiser l’état du passeur à distance, contactez-nous ! A 400 ou 500 MHz, nous communiquons par affiche dès que le délai est supérieur à 2 jours.

  • Passeur 300 MHz  : Les règles changent suivant la personne qui va poser ses échantillons. De plus, certaines règles sont excessives, comme devoir enlever les tubes passer sur l’ordinateur, alors que je n’ai jamais vue un seul laboratoire faire cela et que cela nimpact pas la mise en place des nouveaux échantillons.

Merci de me contacter pour m’en dire un peu plus …

  • Concernant le désinfectant utilisé pour le clavier et la souris du libre service 300 MHz : il s’agit d’une solution pour nettoyage de salle de bain (javel) très agressive pour la peau. Pourquoi ce choix bizarre?

Elle était pour désinfecter les surfaces uniquement, le gel hydro-alccolique étant reconnu peu efficace pour cela (recommandation OMS). Une solution hydro-acoolique était à disposition pour la désinfection des mains. La Javel supprimée en avril 2021 à la demande des utilisateurs. 

  • Les créneaux censés être interdits entre deux réservations (les 10 minutes vides) n’ont que très rarement été respectés par les usagers

Ce comportement a été signalé à l’usager à chaque fois que nous l’avons constaté.

  • Proposer des formations sur le 300 et des démonstrations d’analyses possibles sur le 400 et 500 MHz.

Les analyses possibles à 400 et 500 sont expliquées dans les webinaires. Nous proposons des formations sur le 300 aux laboratoires qui n’ont pas de formateur en interne, et un complément est prévu lors de l’habilitation. 

  • Reprendre un libre-service avec tous les créneaux disponibles, pourrait réduire l’attente d’analyse.

Depuis septembre 2021, le libre-service est très peu utilisé.

  • Y a-t-il une réflexion sur l’achat possible de RMN de paillasses potentiellement transportables pour des applications de suivis réactionnels par exemple ?

L’achat de RMN de paillasse sera fait directement par les équipes et pas fait par le CCRMN. Cependant les gens nous demandent souvent conseil lors d’un tel projet, et nous pouvons vous mettre en contact avec des équipes l’ayant déjà fait pour un retour d’expérience ou un prêt.

  • Je ne sais pas si cela est possible mais j’aimerai avoir accès au serveur à distance. Pour pouvoir procéder au traitement de mes spectres lors de mes journées de télétravail.

C’est déjà possible, il faut installer un vpn, à demander sur cisr.fr, voir procédure de branchement du disque réseau qui vous a été donnée. Attention, les spectres doivent être recopiés sur votre ordinateur ou serveur, vous n’avez pas les droits en écriture sur notre serveur.

  • Il serait très bien de donner aux utilisateurs une idée du temps nécessaire pour réaliser leurs analyses. Par exemple sur le 400 MHz : Rendre accessible en ligne (pour consultation uniquement, sans possibilité de modifier) le tableau des analyses programmées sur l’appareil et leurs durées approxmatives : cela permettra à l’utilisateur de juger par lui-même s’il doit apporter son tube tout de suite ou bien attendre quelques heures ou jours.

Le temps de chaque analyse est spécifié sur le nouveau formulaire de demande d’analyse. Vous pouvez visualiser l’état du passeur sur le 300MHz. Nous n’avons pas donné cette possibilité sur les 400 et 500 MHz, car cela pourrait vous induire en erreur sur les délais d’analyse: en effet ils sont souvent utilisés aussi pour faire des tests, et des mises au point de méthode, qui sont suspendues lorsque des demandes arrivent.